Autour du phénomène migratoire dans la trilogie romanesque sur la Méditerranée et La Réfugiée d’Hédi Bouraoui

Frédéric-Gaël Theuriau

Abstract


Les flux migratoires ponctuent l’Histoire depuis l’époque Préhistorique pour différentes raisons qui apparurent au fil des siècles. Le fait envahit toujours l’actualité et devient même un enjeu sociopolitique planétaire engendrant des positions polémiques. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Genève, 13% de la population mondiale seraient concernés : 10% de migrants internes et 3% d’internationaux (État de la migration dans le monde, Genève, OIM, 2015 : 2). La littérature contemporaine ne demeure pas muette en se faisant la caisse de résonance des déplacements massifs. Hédi Bouraoui, dans son œuvre, expose ses principes sur le sujet fondés sur le « transculturalisme » dont il est le père fondateur de la notion au Canada. Sa Trilogie romanesque sur la Méditerranée (Cap Nord, Les Aléas d’une odyssée et Méditerranée à voile toute) ainsi que son narratoème La Réfugiée représentent particulièrement bien le phénomène migratoire qu’il tente de positiver dans sa vision globale.


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.