La mondialisation dans la trilogie

Abdellatif Samiky

Abstract


Dans sa trilogie sur la Méditerranée, Hédi Bouraoui condamne la mondialisation en tant que nouvel ordre global soumettant les peuples à une hégémonie politique, économique et militaire impitoyable.    Bouraoui  lui  oppose  une  nouvelle  vision  optimiste:  adopter  l’unité  dans  la diversité, négocier dans la richesse de chaque culture, réapprendre à exprimer autrement le moi et le monde et proposer un modèle unificateur des cultures. En analysant la trilogie, cet article mettra en exergue le combat que Bouraoui mène contre la mondialisation, jettera la lumière sur le rapport de réciprocité entre le moi et l'autre qui fait vibrer son transculturalisme et terminera par expliquer comment, contrairement à l'idéologie de ghettoïsation que la mondialisation promeut, la découverte de l’autre et de la différence, selon Bouraoui, entraîne la prise de conscience de cette étrangeté propre à tout homme et l’approche de l’autre n’est qu’une forme particulière de migrance.


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.